/ #Investir 

Investir Progressivement Ou En Une Fois?

Si vous deviez hériter de 1 million d'euros aujourd'hui, vaut-il mieux les investir progressivement ou d'un seul coup en bourse? Comparons les stratégies Dollar Cost Averaging et Lump Sum. L'étude très sérieuse de Vanguard à ce sujet vaut le détour.

A un moment de votre vie, vous serez peut-être confronté au dilemne d'avoir à investir une grosse somme d'argent. 1 million, 10 millions… Imaginez le montant le plus délirant qu'il vous plaira. Tout investir d'un coup vous semblera sans doute effrayant.

En phase de marché du taureau (Bull Market), le marché est toujours au plus haut. Le prix des actions semble largement surévalué. Si les marchés plongent, vous aurez peur d'investir ne sachant pas s'il est au plus bas. Vous risquez d'attendre longtemps. Vous devez déjà savoir que ce moment n'arrivera jamais.

La solution généralement recommandée dans ce cas de figure c'est le Dollar Cost Averaging (ou DCA): vous investissez votre grosse somme sur plusieurs mois ou années. L'idée c'est que si le marché plonge, vous aurez évité des pertes. Cette stratégie est très bien lors de la phase d'accumulation. Mais dans le cas présent, c'est différent.

Lorsque vous faites du DCA, vous divisez une grosse somme en sommes plus petites de taille égales que vous investissez sur une durée donnée.

Supposons que vous avez investi 120.000€ sur un fond MSCI World. Vous savez que la bourse est un marché volatile dont les valeurs fluctuent. Disons que vous les investissez sur 12mois, à coup de 10.000€. Si jamais le marché plonge, vous avez encore 11 mois sur lesquels vous pouvez faire mieux. Pas mal, non?

Celà élimine le risque d'investir tout en une seule fois, mais ça ne fonctionne que si:

  • le marché chute,
  • le coût moyen des actions sur les 12 mois reste inférieur au coût actuel lorsque vous commencez.

Si le marché monte, vous êtes perdant. Vous échangez un risque (le marché baisse) pour un autre (le marché continue de monter). Lequel des deux est le plus risqué?

C'est tout à fait naturel de minimiser les risques. La peur et l'aversion aux pertes sont deux petits démons sur votre épaule qui vous disent de le faire. Vous savez déjà que le marché monte toujours, que c'est les montagnes russes et que personne ne peut prédire le futur.

L'autre chose à savoir, c'est qu'entre 1970 et aujourd'hui, le marché est monté approximativement 77% du temps. Vous êtes déjà en train de soupçonner pourquoi je ne suis pas fan du DCA pour de grosses sommes à investir:

  1. Vous pariez que le marché va chuter sur la période d'investissement, pour vous épargner des pertes. Quelque soit la période choisie, historiquement il y a 25% de chances que ça arrive,

  2. Le marché monte 77% du temps, ce qui signifie que vous allez potentiellement perdre de l'argent dans ce cas. Pour chaque investissement graduel, vous payez les actions plus chères,

  3. Faire du DCA c'est pareil que de dire Le marché est surévalué pour tout investir aujourd'hui. Autrement dit, vous essayer de timer le marché. C'est un jeu que vous allez perdre,

  4. DCA altère votre répartition de vos investissements. En gardant une énorme somme en liquidité, vous déséquilibrez votre porte-feuille et deviez de l'allocation que vous vous êtes fixé. Par exemple, vous avez choisi d'avoir 50% en actions, 25% en obligations et 25% en cash. La grosse somme vient complètement chambouler vos plans,

  5. L'argent liquide ne rapporte rien (sauf en cas de dépression), alors même si votre grand mère avait l'habitude d'en cacher sous le matelas, c'est de l'argent qui ne travaille pas. Les actions, elles, rapportent en permanence environ 2% en dividendes,

  6. Les taux des livrets sont actuellement autour de 1% (0.75% pour le livret A) et l'inflation tourne autour de 3%. Vous perdez environ 2% chaque année. Combiné avec les 2% de dividendes, c'est 4% par an, envolés!

  7. En investissant progressivement, il faut choisir une période. Si cette période est trop longue, il y a de fortes chances que vous payez les actions bien plus chères que de tout investir maintenant,

  8. Une fois toute la somme investie, d'un coup ou graduellement, les risques sont les mêmes.

Que Faire?

Alors que faire? Celà dépend si vous êtes en période d'accumulation ou de maintien du capital.

Si vous êtes en période d'accumulation, vous investissez 50% ou plus de vos revenus. En un sens, vous faites du DCA de manière inévitable parce que votre employeur ne vous paiera pas 20ans de salaire d'avance. La grosse différence c'est que vous le faites sur un paquet d'années, voire des dizaines d'années.

En investissant le plus tôt possible, votre argent travaillera pour vous le plus tôt possible. Et je ferai de même pour toute grosse somme perçue.

Si vous êtes en période de maintien, vous répartissez la somme perçue suivant votre plan d'investissement, en respectant les parts allouées à chaque case.

Au pire, si vous avez trop peur de tout miser d'un coup, faites du DCA. Ce ne sera pas la fin du monde. Mais celà veut aussi dire que vous cédez à la peur, et ajustez vos investissements à votre caractère, et non l'inverse.

L'étude Vanguard conclut après des investigations méticuleuses qu'investir en DCA cause des pertes surtout parce que l'argent non investi ne rapporte rien.

Author

Mr Tortue

Reptile à carapace dure particulièrement lent

Commentaires

Formulaire

 

Merci!

Votre commentaire a été transmis et sera publié après modération.

OK

OOPS!

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer. Merci!

OK